Une année bouclée

Tagués avec : , , , , ,

J’ignore la raison profonde qui rend les oncles facétieux : j’ai le souvenir que plusieurs de mes oncles l’étaient. Peut-être était-ce de ma part un regard d’enfant différent de celui que je portais habituellement aux adultes sérieux, et parfois incompréhensibles, ou l’envie pour eux de trouver un complice avec leurs jeux  de mots ? Dans tous les cas cela m’a permis de découvrir d’autres facettes de leur personnalité, d’apprécier l’humour en général, et le leur en particulier. (suite…)

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les prémonitions, présages, prédictions, prophéties et autres pressentiments, font partie d’un folklore désuet, un peu archaïque. C’est cependant une des caractéristiques de notre époque, résolument moderne, qui conserve des croyances absurdes, et multiplie les pages d’astrologie dans les magazines, sans parler de numérologie, comme s’il y avait la moindre logique dans ces superstitions.

Astro

(suite…)

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

J’ai toujours dans ma bibliothèque un livre de poche intitulé « À la manière de », recueil de pastiches de grands auteurs, concoctés par Paul Reboux et Charles Muller. Je m’amuse encore beaucoup à lire et relire certains passages, même si cela a quelque peu vieilli. Écrits entre 1908 et 1950, les textes concernent des écrivains dont certains ont disparu des rayonnages. Mais on retrouve les plus grands, qu’on a étudié ou apprécié pendant ou après la scolarité : par exemple Tolstoï, avec l’histoire d’Ivan Labibine Ossouzoff, touché par la grâce, recueillant chez lui les prostituées de la Perspective Newsky, avec cette phrase inoubliable, annotée par le soit-disant traducteur « …leur présence sanctifiait l’isba, dans laquelle régnait une odeur perpétuelle de ragoudvo.*  »   (*sainteté).

Alamaniere

(suite…)

Tagués avec : , , , , , , , ,

œuvres complètes de lordcharlesOn trouve parfois de petits bijoux chez les libraires. Celui-ci, paru en 1984, m’a attiré à la fois par sa présentation, et par son humour. C’est une compilation de poèmes écrits en anglais, œuvres annotés par un certain John Hulme. À priori, ces vers ne veulent rien dire, en anglais tout du moins, même si les commentaires, nombreux, ont l’intention d’en préciser le sens. (suite…)

Tagués avec : , , , , , , , ,

En feuilletant une bande dessinée dans une librairie, j’ai eu la surprise de voir mon grand-père sur la première page, puis sur d’autres à la suite, comme personnage secondaire mais important du sujet : le peintre Paul Gauguin. La BD « Gauguin, loin de la route » raconte surtout la fin de sa vie dans les îles polynésiennes, ses heurts avec les autorités, sa folie créatrice. Mon grand-père, qui ne l’a pas rencontré, étant arrivé à Tahiti après sa mort, a suivi ses derniers déplacements et interrogé les personnes qui l’avaient côtoyé. Il devient ainsi le témoin et le conteur des derniers instants du peintre, qui lui a donné une vision différente des Maoris, et qui lui a sans doute donné des idées à postériori pour l’écriture de son premier livre, « Les Immémoriaux ».

gauguin

(suite…)

Tagués avec : , , , ,

Dans la série des curiosités mathématiques, les livres de Martin Gardner, chroniqueur américain de la revue « Scientific American », ont été traduits en français et édités dans les années 60. Martin Gardner a ainsi popularisé de nombreux concepts, jeux et récréations mathématiques, comme le pavage du plan de Penrose, le jeu Hex, le Tangram, le jeu de la vie. Les paradoxes faisaient également partie de ses intérêts, mais c’est le pliage nommé Flexagone qui m’a le plus passionné.

 

(suite…)

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , ,

Voici le texte de mon intervention, faite dans le cadre de la fondation Victor Segalen, lors de la table ronde franco-chinoise «Transmission culturelle et modernité», qui s’est tenue les 12 et 13 septembre 2012 à Beidaihe, en Chine. Pour la petite histoire, Beidaihe, petite station balnéaire des bords de la mer de chine, est le lieu de résidence préféré des cadres du Parti Communiste Chinois.

Nous sommes allés visiter Shanhai Pass, qui est le lieu où la muraille de Chine arrive dans la mer du même nom. Sur la gauche, la muraille, et sur la droite, l’activité économique de la Chine actuelle, avec ses ports et ses docks. Illustration parfaite du thème de la table ronde…

Shanhai

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,