Visites virtuelles

Fin 1994, Apple lance la technologie QuickTime VR, ces deux lettres étant l’acronyme pour réalité virtuelle (virtual reality en américain). L’origine de ce qu’on a rapidement nommé QTVR, était une équipe d’ingénieurs à Cupertino travaillant sur QuickTime, l’architecture multimédia d’Apple, et sur de nouvelles façons de représenter la réalité. À cette époque les recherches étaient en général orientées vers les technologies 3D, et des simulations complexes d’environnements graphiques calculés en temps réel. On voyait dans les présentations, des gens bardés de casques et de capteurs, évoluant dans des environnements 3D saccadés et simplistes. Préfigurations d’Oculus Rift, casques de jeux vidéos, maintenant contrôlé par Facebook…

réalité virtuelle

L’approche d’Apple était au contraire de s’appuyer le plus possible sur la réalité, en travaillant sur de vraies images, plutôt que sur des images de synthèse. Un accès direct via des prises de vues ré-assemblées, permettant de recomposer un environnement 360°, à partir d’une technique classique, la photographie, qui était en train d’évoluer vers le numérique. Je me rappelle une discussion avec l’un des ingénieurs de l’équipe, qui m’expliquait que leur inspiration avait été ce passage du film de Ridley ScottBlade Runer, sorti en 1982, dans lequel Harrison Ford pilotait à la voix l’exploration d’une image. Zoom, déplacement latéral, rotation, lui permettaient de découvrir dans cette photographie l’un des replicants qu’il recherchait.

Blade

Lors de la présentation de la version 2 de QuickTime et de QTVR aux développeurs, la démonstration la plus convaincante a été celle du Company Store, la boutique d’Apple à Cupertino, qui vendait tous les produits Apple, ainsi que les logiciels, T-shirts, gadgets, et autres objets marqués du logo . Ce CD-Rom permettait de naviguer dans la boutique, en explorant les rayonnages, en découvrant les produits, et en les manipulant virtuellement avec la technologie QTVR Objet. On ne se rend pas bien compte aujourd’hui, mais c’était sacrément innovant il y a vingt ans. Et certains fichiers fonctionnent toujours…Company

Comme mon travail chez Apple consistait entre autres à adapter les présentations des technologies pour le marché français, j’ai eu l’idée de créer une visite virtuelle d’Apple Expo 1995, qui se tenait en septembre au CNIT de Paris-La Défense. J’en ai d’abord parlé au photographe attitré d’Apple France, Denis Gliksman, qui m’a suivi sans hésiter, puis à deux développeurs, Denis Gillier et Arnaud Boulard (un ancien de l’IRCAM), qui venaient de créer leur société, Le Lab. L’objectif était de sortir un CD-Rom avec le journal SVM-Mac, dans la semaine qui suivait l’exposition.

svm

Et quand l’Expo a commencé, je faisais dans la journée les démos sur le stand dédié à QuickTime, puis nous passions nos nuits à faire les prises de vues sur place, à créer les panoramas cylindriques, avec les outils de l’époque (l’environnement de développement Macintosh, MPW), à les rendre interactifs, et à développer les scripts permettant de rendre tout ceci accessible.  Là aussi, plusieurs exemples fonctionnent encore (voir ci-dessous), mais l’application complète nécessite une ancienne machine, un vieux Mac, doté de l’ancien système OS 9. Sic transit

Apex

Ça a permis ensuite au Lab et à Denis de créer de nouvelles visites virtuelles, chacun de leur côté, et de continuer avec de belles réalisations. Et plus tard, quand j’ai quitté Apple pour créer ma société, nous avons mis au point plusieurs visites panoramiques, dont celle du château de Chenonceau, avec Laurent, un autre photographe talentueux, visite qui fonctionne toujours sur leur site internet. La technologie a évolué, on fait maintenant des panoramas complets du haut en bas (zénith et nadir), et avec des définitions d’images qu’on ne pouvait pas se permettre à l’époque, la puissance des ordinateurs étant bien moindre. QuickTime a continué, a été porté sur PC, puis intégré au système OS X. Malheureusement, comme c’est souvent le cas, Apple a laissé un peu de côté les technologies accessoires, pour se consacrer à l’iPod, d’abord, puis à l’iPhone et l’iPad, sur lesquels QTVR n’est pas directement supporté.

 

Tagués avec : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire