Edgar P. Jacobs

Il existe déjà un grand nombre de sites ou de blogs à propos d’Edgar P. Jacobs (Edgar Félix Pierre Jacobs), je ne vais donc pas ajouter un éloge -il est reconnu comme un des plus grands auteurs de l’école belge- mais plutôt dire pourquoi il m’a fasciné. J’ai une certaine affection pour ses bandes dessinées, souvent illisibles et verbeuses, dont les héros, et leurs adversaires, créent un imaginaire particulier.

Espadon

Sa première réussite est le Secret de l’Espadon, réalisée juste après la seconde guerre mondiale. Un florilège de personnages chinois très méchants, caricaturés à l’extrême, avec des scènes de batailles et de destruction marquantes. Un repaire secret dans le détroit d’Ormuz (entre l’Iran et le Sultanat d’Oman, où j’ai eu le plaisir de me rendre), avec des crabes grouillants dans des cavernes improbables.

EspadonCrabes

Chez Jacobs, les jaunes sont aidés par un espion européen, qui reviendra dans la plupart des albums suivants : Olrik. Celui-ci, d’origine slave (balte d’après certaines sources), est l’archétype du salaud, abandonnant même ses complices à leur sort pour se tirer d’affaire, dans le secret de la Pyramide. On retrouve le racisme ordinaire des BD de cette époque, cela rappelle les faces de citron des premières aventures de Buck Danny, dessiné par Hubinon.

Espadonjaune

Pour les héros, by jove, deux british très british, le professeur Mortimer et le captain Blake, vieux complices fréquentant les clubs de gentlemen londoniens, là aussi tout a été déjà dit. L’intérêt des histoires, souvent proches de la science-fiction, avec le télécéphaloscope de la Marque Jaune, les élucubrations sur l’Atlantide, les voyages dans le temps du Piège Diabolique, ou les expériences climatiques de SOS Météores, est qu’on s’attache aux personnages, tout compte fait.

J’aime particulièrement le professeur Miloch, qui a la particularité de fumer deux cigarettes en même temps, à deux pages consécutives de l’album SOS Météores. C’est lui qui inventera la machine à voyager dans le temps, pour la léguer à Mortimer dans l’épisode suivant, ce qui nous permettra d’explorer la vallée de la Seine à différentes époques, et même dans le futur.

SOSmeteores2 SOSmeteores

Tagués avec : , , , , , , , , ,