3 commentaires sur “HyperCard
  1. adanteny dit :

    Comme il est amusant de retrouver son passé sur Internet 🙂
    Hypercard ? Vous avez dit Hypercard ?
    Je me rappelle de cet article de la LDA comme si elle était parue hier !
    content de te retrouver Brie.

  2. brieucs dit :

    On pourrait parler aussi de Macromedia Director, créé en 1994, racheté ensuite par Adobe, et dont le langage de script (Lingo) était un copié-collé d’HyperTalk. Director fonctionnait aussi sur PC, il a donc été utilisé pour produire des CD multimédia commerciaux. J’en reparlerai à l’occasion, il y a de belles histoires là aussi.

  3. Vincent Mercey dit :

    Bonjour Brieuc

    « Toute une époque » comme disait, nostalgique, Blier dans les Tontons Flingueurs.

    Ah oui, Hypercard était bien et novateur et j’ai toujours le trophée Apple gagné en…? 1991 ou 1992 ?
    Les débats de l’époque entre « vrais développeurs » et les autres m’amusent encore.

    Je n’ai pas adhéré aux successeurs SuperCard puis Revolution.
    Mais bon, ça c’était « avant ». 😉

3 Pings/Trackback pour "HyperCard"
  1. […] -sur supports disquettes 3,5″ (trois pouces et demi) – étaient donc développés avec HyperCard, et son langage HyperTalk, environnement de développement génial, malheureusement abandonné par […]

  2. 1984 - briseg dit :

    […] Mac d’origine, véritable boîte à outils au cœur du système. Et l’auteur d’HyperCard, dont je parle dans un autre […]

  3. […] et nous permettait d’apprendre. La notion d’hypertexte, initiée avec des outils comme HyperCard et le langage HyperTalk, prit tout son sens avec l’internet et l’HTML (Hyper Text […]

Laisser un commentaire